samedi, février 27L'information d'un bout à l'autre

Administration Biden-Harris : Une Haitiano-américaine nommée à un poste-clé

L’américaine d’origine haïtienne, Karen André, vient grossir le rang des femmes qui composent l’administration Biden-Harris. Elle a été nommée assistante spéciale du personnel présidentiel. Avocate de profession, stratège en politique, Karen André, fille de Farah Juste, symbolise la diversité annoncée par la nouvelle équipe gouvernementale américaine.

Joe Biden continue de féminiser son administration. En effet, après avoir nommé exclusivement des femmes pour son équipe de communication de la Maison-Blanche (Jen Psaki, Kate Bedingfield, Ashley Etienne, Symone Sanders, Pili Tobar, Karine Jean-Pierre, Elizabeth Alexander), le 46ème président américain s’offre les services de l’avocate activiste, Karen André, sa conseillère principale de campagne dans l’État de Floride. 

Très impliquée dans la défense des communautés haïtiennes et afro-américaines pour lesquelles elle réclame plus de justice sociale, Karen André a été une figure importante dans les campagnes de 2008 et 2012 dans l’Etat de la Floride pour supporter la candidature de Barack  Obama. 

Félicitée par l’Ambassade des États-Unis en Haïti pour sa nomination, Karen André intègre la Maison-Blanche qui cherche à divorcer de l’ancienne administration pour s’inscrire dans une dynamique de diversification du personnel politique, question de « rendre à l’Amérique son vrai visage ». 

Le poste de Karen André ne nécessite pas l’approbation du Sénat, comme c’est le cas pour celui de Janet Yellen, ancienne présidente de la Réserve fédérale, la banque centrale américaine, qui pourrait devenir, si elle est confirmée par le Sénat, la première femme secrétaire au Trésor. 

Karen André, fille de l’immigrante Farah Juste, est un symbole de réussite et de résistance aux injustices sociales dont sont victimes des milliers d’immigrants aux États-Unis. Son parcours, son ascension et sa nouvelle nomination de  »Assistante spéciale du personnel présidentiel » annonce très certainement des jours meilleurs pour l’Amérique de Joe Biden et de Kamala Harris. A en croire le New York Times, d’autres nominations de femmes sont encore attendues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *