lundi, août 2L'information d'un bout à l'autre

Dave Fils-Aimé au service de la jeunesse de Martissant depuis 2013

Si cette jeunesse constitue un formidable potentiel de développement, les défis à relever restent tout même énormes. En effet, pour venir au secours de la jeunesse de sa ville natale, Dave Fils a lancé en juillet 2013 la Fondation « Baskètbòl Pou Ankadre Lajenès » pour que les jeunes prennent toute leur place, en tant qu’acteurs et actrices du changement.

Dave Fils-Aimé, natif de Martissant, a laissé le pays à l’âge de douze ans pour s’installer aux États-Unis avec ses parents. Licencié en Sciences Politiques, Dave revient au pays en 2012 et l’année suivante met sur pied l’organisation BAL  « Basketbòl pou Ankadre Lajenès » afin d’apporter son support à cette jeunesse dépourvue de modèle.

5 ans après le lancement, soit en 2018 ce programme est lancé à Cité Soleil; à présent, la Fondation compte deux sites regroupant un effectif de 120 jeunes avec lesquels le staff BAL travaille chaque fin de semaine. Par ailleurs, Fils-Aimé considère le Basketball comme vecteur d’inclusion sociale pouvant contribuer au développement des quartiers considérés comme des quartiers de non droit.

 Le Basketball se retrouve dans toutes les activités mises en place par l’association. Toutefois, Bal n’a pas seulement mis le cap sur cette discipline; les jeunes ont aussi accès  à des programmes de lecture et des bourses d’étude sont octroyées pour promouvoir l’excellence. 

Si le sport représente une porte de sortie pour les jeunes démunis dans certains pays de la planète, en Haïti rares sont des associations comme BAL qui œuvrent à encadrer la jeunesse alors qu’il existe pas mal de talents qui ne demandent qu’à recevoir le support nécessaire à leur épanouissement. 

Jean Kenson Carriès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *