lundi, avril 19L'information d'un bout à l'autre

FOOTBALL : LE VIOLETTE AC SACRÉ CHAMPION APRÈS 22 ANS DE DISETTE

Au terme d’une finale stressante, le Violette Athletic Club a remporté la série d’ouverture du championnat national haïtien de première division face à l’Arcahaie Football Club, à Mirebalais, grâce à un but de très tôt marqué par Kerlens Georges (1-0). Le vieux tigre décroche ce titre 22 ans après son dernier sacre.

Une finale ça se gagne sur le terrain, mais pas sur tapis vert. En effet, après les scènes de violences enregistrées au parc St-Yves lors du match retour de la finale des play-offs, le VAC a été déclaré champion sur tapis vert par la Commission d’Organisation du Championnat Haïtien de Football Professionnel ; un titre sans grand honneur. Cependant, sur demande de la Commission de discipline de la Fédération Haïtienne de Football (FHF), la COCHAFOP a été contrainte de faire rejouer la finale sur un terrain neutre et à huit clos. La rencontre s’est donc tenue à Mirebalais, mercredi 24 février 2021, et le doyen du football haïtien a été au bout de son rêve national. Pour leur première finale dans le nouveau format du championnat national, les joueurs de Rony Atimy se sont imposés (1-0) avec un but signé Kerlens Georges à la 5e minute de jeu.

Couronné champion de la première division, le Violette a mis la main sur un trophée qui lui a échappé depuis 1999, où les Violetisttes ont remporté la compétition après avoir terminé en tête du classement final, avec quatre points d’avance sur Carioca de Port-au-Prince et cinq sur l’AS Cavaly. Après cette couronne gagnée, l’équipe à la tunique bleue et blanche a fait une traversée du désert. Relégué à l’issue de la saison 2016 dans l’antichambre de la D1, le club s’octroie le championnat de 2e division deux ans plus tard, l’année de son centenaire, ce qui lui permet de faire son retour dans l’élite du football haïtien dès 2019.

Avec un projet dynamique et à long terme, le club de 102 ans a misé sur une  jeunesse triomphante, prête à marcher dans les pas de ses glorieux aînés. Cette équipe perpétue une tradition de jeu intacte et sans calcul, un style qui lui permet de rivaliser avec des adversaires de taille dans le championnat.

Ce mercredi 24 février 2021, le doyen du football national a récolté le fruit d’un travail acharné, en battant le club de la Cité du drapeau (3-1) sur l’ensemble des deux manches de cette finale hautement historique. Avec ce titre gagné, le Violette AC s’installe à nouveau sur le toit du football national haïtien et met fin à cette malédiction, 22 ans plus tard.

Jean Kenson Carriès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *