dimanche, août 14L'information d'un bout à l'autre

Haïti-Football : Melchie D. Dumornay accumule les distinctions individuelles

Alors que pour sa première saison avec le club français, Stade de Reims, la très jeune Grenadière a enchaîné les exploits et les buts à un rythme effréné, déjà des distinctions individuelles se multiplient pour la joueuse très prometteuse qui fait encore les beaux jours de la sélection haïtienne féminine. En effet, selon un classement publié par ESPN, chaîne de télévision sportive américaine, l’Haïtienne est désignée « Meilleure footballeuse des moins de 21 ans issue de la zone caribéenne ». Au niveau mondial, dans une liste de 21 meilleures joueuses établie par le média américain, la Grenadière occupe la 9ème place dans ce classement dominé par l’Américaine Trinity Rodman. Mieux encore, elle est la seule caribéenne dans cette liste.

Sans conteste, le talent de Corventina séduit les amoureux les plus exigeants du ballon rond. Désignée « Meilleure jeune joueuse du monde » par le magazine Goal.com en mars dernier après avoir été 5e en 2020 et 2021, faisant en cette fin de saison partie des nominées pour le trophée de « Meilleure jeune joueuse évoluant en France », la native de Mirebalais s’est vue, la semaine dernière, désigner « Meilleure jeune joueuse de moins de 21 ans de la Caraïbe et neuvième (9e) meilleure joueuse du monde ». Ce titre rentre un peu plus sa très jeune carrière dans la légende du football féminin haïtien.

Kristian Karslen, consultant de la chaîne sportive américaine a eu des propos élogieux pour justifier le choix de Corventina dans le top 10 des Meilleures jeunes joueuses du monde. « Elle a d’excellentes capacités de dribbles, un tir à longue distance très précis. Melchie est un talent qui peut dominer les matchs », a indiqué le consultant d’ESPN.

Si Corventina a été consacrée une nouvelle fois cette semaine, ce n’est toutefois pas pour son CV, mais pour ses performances et sont talent qui tapent dans l’œil des commentateurs les plus connus du monde du ballon rond. Brillante avec la sélection haïtienne féminine dans les compétitions internationales et le Stade de Reims dans la D1 Arkema en France, Melchie est un véritable motif de fierté pour cette Première République noire qui, malheureusement, périclite dans presque tous les domaines. En termes de chiffres, pour sa grande première dans le cercle professionnel international, Corventina a bouclé la saison avec 5 buts et délivré 5 passes décisives seulement en championnat ; la joueuse haïtienne est la principale protagoniste qui a aidé le club français à éviter une relégation en division inférieure.

Douée d’une énorme qualité, le talent de la joueuse évoluant en France incarne la perfection et son palmarès à titre individuel et/ou collectif prend une autre dimension. Une chose est sûre : l’attribution de ces nombreuses distinctions à l’Haïtienne Melchie Daëlle Dumornay n’a rien de scandaleux et confirme un peu plus la grande place de la joueuse dans l’histoire du foot féminin.

Jean Kenson CARRIES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *