jeudi, juillet 7L'information d'un bout à l'autre

Haïti: Un seul Drapeau, un seul peuple, un seul pays, malgré tout… !

En dépit de nos profondes divisions, nos tiraillements, nos passions égoïstes, entre autres maux qui déchirentquotidiennement le tissu social, nous restons et demeurons tous des Haïtiens unis sous le même Drapeau. Telle est notre vraie Vérité, celle dont nous ne pourrons jamais nous départir. En effet, qu’il s’agisse d’Haïtiens vivant en terre natale ou d’Haïtiens résidant aux Etats-Unis, en France, au Canada ou ailleurs, nous sommes tous représentés par le Bicolore (bleu et rouge), haut symbole de la solidarité sans failles des classes et catégories sociales, Noirs et Mulâtres, riches et va-nu-pieds. Aujourd’hui, à cause des querelles intestines mesquines engagées par ses fils et filles, à cause de l’incompréhension des uns et des autres, à cause des désunions vides et dépourvues de toute idéologie, Haïti est à l’agonie. Mais, malgré tout, le message du Drapeau national demeure bien vivant : L’Union fait la force !

Ce 18 mai 2022 ramène les 219 ans du Bicolore haïtien. Faisons de cette date un Point de départun Commencement. En cette occasion qui rappelle l’acte fondateur posé par nos ancêtres, des anciens esclaves rebus de l’Humanité déterminés à vivre Libre ou mourir, en ce jour qui recèle un fort symbolisme historique et mystique, réfléchissons ensemble, sans astuces et sans artifices, sur notre Avenir de peuple. Dépassionnons et dépolitisons les vrais débats nationaux pour rendre possible le CONSENSUS. Bien évidemment, ce que le CONSENSUS fut il y a plus de deux siècles pour nos ancêtres, Noirs et Mulâtres, Il peut l’être encore aujourd’hui pour Nous, Haïtiens d’ici et de la Diaspora. Brandissant ensemble la tête altière le même Drapeau, nous pourrons encore rééditer l’exploit du 18 mai 1803, pour restituer à notre République sa Grandeur perdue. 

En dépit de son caractère demi-teinte, cette nouvelle célébration du Bicolore nous rappelle notre Vérité la plus profonde: « Notre salut est dans l’Union ». Pour sortir de notre état de paria et reprendre notre place dans le concert des Nations, il nous faut nous dépasser comme les Noirs et les Mulâtres le firent. Haïti a besoin d’une nouvelle Indépendance et c’est à nous de la réaliser. Nous disposons de toutes les ressources nécessaires pour la rendre possible, nous avons une Jeunesse assez forte et vaillante pour porter le rêve de CHANGEMENT. Il nous suffit, hommes et femmes d’Etat, hommes et femmes d’affaires, élites intellectuelles, artistiques d’éclairer et de guider cette Jeunesse assoiffée d’espoirs. Soyons pour les jeunes l’Exemple qu’incarnent les Héros de l’Indépendance ! Montrons au monde notre capacité à changer et à rendre la vie meilleure pour les générations à venir ! Et puisque la démocratie nécessite non pas l’uniformité mais un sens élémentaire de solidarité, en ce 219ème anniversaire du Drapeau, unissons-nous par et pour la diversité de nos opinions. Mettons-nous à la hauteur du 18 mai 1803 pour sortir ensemble le pays du tunnel de l’horreur !

Junior Moschino Rémy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *