lundi, août 2L'information d'un bout à l'autre

La voie du Référendum s’ouvre

La voie du Référendum s’ouvre

Suite à la publication du calendrier des opérations électorales en début d’année, le Conseil Électoral Provisoire (CEP) présidé par la représentante des organismes de défense des droits humains, Me Guylande Mésadieu, réalise de nombreuses activités en vue de la réalisation de la réforme constitutionnelle prévue le 27 juin prochain. Deux mois après le recrutement des membres devant diriger les structures déconcentrées, le CEP procède à l’installation des membres des Bureaux Référendaires Départementaux. Selon le ministre sans portefeuille, Mathias Pierre, une enveloppe de 123 millions de gourdes a déjà été décaissée en vue du financement du référendum.

Tandis que des quartiers de la zone métropolitaine de Port-au-Prince sont secoués par les troubles sociopolitiques incluant l’insécurité grandissante caractérisée notamment par des cas d’enlèvement contre rançon, le Conseil Électoral Polissoire – quoique contesté par l’Opposition politique ainsi que par des structures de la société civile – embraie la machine électorale et tout semble se converger vers la réalisation du Référendum Constitutionnel prévu le 27 juin 2021. Si les messages de sensibilisation se font rares dans les médias autour de cette cause, à travers les rues de la Capitale, des affiches attirent déjà l’attention de plus d’un sur ce changement majeur dans le contrat social du peuple haïtien.

En moins d’une semaine, l’Ouest a suivi le Nord dans le processus d’installation des Bureaux Référendaires Départementaux. Les membres de ses deux juridictions électorales ont pris fonction, le 24 mars dernier. Ces structures devront s’assurer du bon déroulement du Référendum Constitutionnel dans les circonscriptions électorales de l’Ouest I et II. A leur tour, les membres des BRD vont installer les membres des bureaux référendaires communaux (BRC).

‘‘N’ap Vote Wi !’’, un slogan significatif

Malgré les turbulences politiques, le Conseil Electoral Provisoire semble s’approcher lentement, probablement surement, non seulement vers la réalisation du Référendum Constitutionnel mais aussi des élections générales prévues dans le calendrier rendu public en début d’année.

En plus du caractère incitatif du message que contiennent les affiches, l’omniprésence de ces dernières dans certains quartiers de la capitale en fait un atout majeur sachant que même les manifestations antigouvernementales empruntent des rues à Bourdon, Canapé-vert et même Bois-Verna. Plus le message est répétitif plus il est susceptible d’attirer l’attention diraient certains. Malgré cela, compte tenu de la situation sécuritaire dans le pays, l’on peut toutefois se demander si de telles dispositions sont prises dans les quartiers populaires de Port-au-Prince ainsi que dans les villes de Province.

Un processus dans la transparence

Selon le directeur exécutif du CEP, Max Délices, les membres des structures déconcentrées du Conseil Electoral Provisoire doivent accomplir leurs tâches loyalement et fidèlement au regard de la  loi. Lors de la cérémonie d’installation des membres des bureaux référendaires départementaux de l’Ouest I et II, M Délices, a tenu à rappeler aux concernés que le CEP a pour mission d’organiser les élections et tous les membres de toute la chaine ne doivent s’occuper que de cela.

« Le scandale peut arriver, mais malheur à celui par qui le scandale arrive »,  a martelé Max Délices, faisant référence aux législatives et présidentielles qui devront suivre le référendum constitutionnel. Il a également souligné que les membres des bureaux doivent réaliser leurs travaux avec minutie.

Me Guylande Mésadieu qui a l’honneur de présider l’actuel CEP estime que c’est déjà un grand pas vers la réussite du processus électoral. Elle promet des élections libres, honnêtes et démocratiques.

L’installation des bureaux référendaires dans les dix départements géographiques du pays est un signe qui peut montrer que les chances de réussite du référendum constitutionnel augmentent davantage. Dans l’intervalle, il faut préciser que les bureaux référendaires départementaux BRD seront transformés en bureaux électoraux départementaux (BED) immédiatement après le référendum en vue de l’organisation des compétitions électorales.

Marvens Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *