samedi, février 27L'information d'un bout à l'autre

Soupçon de Corruption : l’ULCC s’autosaisit du dossier des Célestin

Moins d’une semaine après que la nouvelle s’est répandue dans la presse au Canada ainsi qu’en Haïti, attirant ainsi l’attention des organismes de défense des droits humains dont le RNDDH, l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC) s’est autosaisie du dossier relatif à l’acquisition d’une villa estimée à 4.25 millions de dollars par  Marie-Louisa Aubain, Consule d’Haïti en poste à Montréal et épouse du sénateur haïtien Rony Célestin. En conséquence, l’ULCC encourage ceux qui détiendraient des informations à appeler au 5656.

Conformément aux articles 11 et 22 du décret du 8 Septembre 2004 portant création de l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC), le directeur général de l’institution, Maître Hans Jacques Ludwig Joseph autorise des agents à mener des investigations et des recherches sur les soupçons de corruption pesant sur les époux Célestin, informe une note publiée le 18 février 2021.

Alors que l’enquête sera conduite en collaboration avec l’Unité Centrale de Renseignements Financiers (UCREF), Maître Joseph invite les citoyens ayant des informations susceptibles de la faire avancer à se présenter dans les locaux de l’institution ou d’appeler au 5656. Ainsi, cela facilitera le travail de l’ULCC en tant que vigile et police de l’administration publique.

A rappeler que la propriété, comprenant quatre salles de bains, un espace pour dix voitures dans l’entrée, un terrain riverain de 66 000 pieds carrés avec fontaine et piscine, a été payée en entier d’un seul coup, sans hypothèque, selon le journal canadien « La Presse ».

 Marvens Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *