lundi, avril 19L'information d'un bout à l'autre

Culture

EKIP satisfait de sa participation au Carnaval national

EKIP satisfait de sa participation au Carnaval national

Culture
Dans un communiqué en date du 17 février 2021, le groupe EKIP, dont la participation a été remarquable au Carnaval National, a remercié celles et ceux qui ont contribué au succès des festivités durant les trois jours gras.« Partant des spectacles improvisés des acrobates, des prestations de danse, aux défilés des bandes à pied et chars musicaux, tout a été bien orchestré de sorte à promouvoir la culture haïtienne avec autant d’éclats que possible et permettre aux carnavaliers, venus de partout, de découvrir Port-de-Paix, cette ville du Nord-Ouest du pays, riche en patrimoine historique et culturel », a noté  la bande à Shabba dans ce document. En outre, cette jeune formation musicale composée de talentueux musiciens se montre reconnaissante envers ses fidèles admirateurs venus en s
Carnaval National : EKIP, T-Vice, Sweet Micky, trio infernal à Trois-Rivières

Carnaval National : EKIP, T-Vice, Sweet Micky, trio infernal à Trois-Rivières

Culture
Sans incidents majeurs et dans une ambiance de grande folie, les trois jours gras se sont déroulés à l'Avenue des Trois-Rivières dans la commune de Port-de-Paix. Le chef-lieu du département du Nord-Ouest, qui avait la lourde responsabilité d'accueillir le Carnaval National cette année, a vu défiler de nombreux groupes musicaux dont certains qui, n'ayant pas lésiné sur les moyens, ont fait de cette édition une réussite. Hervé Anténor dit Shabba, un habitué du milieu carnavalesque, a conduit sa formation musicale "EKIP" au sommet. La plupart des participants ont fait le parcours avec une version revisitée de leur meringue de 2020, ce qui n'a surtout rien enlevé à l'ambiance qu'ils devraient délivrer. Les 14, 15 et 16 février 2021, Ekip, Sweet Micky, T-Vice et Mass Compas constituent
Carnaval National : Port-de-Paix à deux doigts de réussir le pari

Carnaval National : Port-de-Paix à deux doigts de réussir le pari

Actualités, Culture
Au-delà des avis divergents au sujet de la réalisation du carnaval national à Port-de- Paix, Jean Rodner Jean-Baptiste, responsable de logistique au Comité organisateur, se décerne déjà un satisfecit. Selon lui, le département du Nord-Ouest est gagnant tant sur le plan économique que sur le plan sociopolitique. Et parce que les Nordistes étaient littéralement assoiffés d’une ambiance d’ampleur nationale, ils en profitent sainement sans dérapages, rapporte M. Jean-Baptiste. Toutefois, le responsable de logistique reconnaît qu’il y a eu certaines irrégularités d’ordre technique, au cours du premier jour gras notamment. Face à cet état de fait, il confie que le comité a dû s'auto-évaluer afin de corriger les erreurs. Cette remise en question, à en croire ce dernier, a permis aux d
Sweet Micky annonce le retour de Michel Martelly  en 2022

Sweet Micky annonce le retour de Michel Martelly en 2022

Actualités, Culture, Politique
Dès le premier jour gras à Port-de-Paix, dimanche 14 février, Sweet Micky, la bande à Michel Joseph Martelly a créé de l’ambiance pour le bonheur des milliers de festivaliers qui sont venus participer au Carnaval National. Le chanteur-politicien a vertement critiqué les membres de l’Opposition et annoncé sa candidature à la prochaine présidentielle. Les autorités accordent déjà une note positive au comité organisateur du Carnaval National après un premier jour gras déroulé sans incident majeur. Si « réussite » et « succès » sont les maitres-mots des Ministres de la Culture et du Tourisme pour décrire l’organisation de la plus grande manifestation culturelle haïtienne dans la métropole du Nord-Ouest. Le groupe Sweet Micky, considéré comme un ténor du Carnaval, a non seulement ét
Carnaval National : Entre joie et opportunités, Port-de-Paix s’apprête à donner le coup d’envoi

Carnaval National : Entre joie et opportunités, Port-de-Paix s’apprête à donner le coup d’envoi

Actualités, Culture
Les festivités carnavalesques débutent ce dimanche 14 Février. Tandis que de nombreuses personnes demeurent sceptiques quant au bon déroulement des trois jours gras, la Ministre du Tourisme, Myriam Jean, est convaincue que la région va bénéficier d’une accélération des activités économiques à travers le tourisme. Une structure a été mise en place pour aider les carnavaliers à découvrir les sites importants de la cité de Capois La Mort. Hormis l’Avenue des 3 rivières à Port-de-Paix, près d’une dizaine de sites ont été répertoriés à travers le département du Nord-Ouest en vue de satisfaire la curiosité des festivaliers. LaVilokan, la grotte de Môle Saint-Nicolas, le fort des trois pavillons et des plages&n
Carnaval : Contre vents et marées, Jacmel danse

Carnaval : Contre vents et marées, Jacmel danse

Culture
Les traditions nous dépassent, elles nous précèdent. Et ce n'est pas les organisateurs du Carnaval national de Jacmel qui diront le contraire. Le weekend écoulé, l’Avenue Barranquilla a été le théâtre de la 29e édition des festivités carnavalesques haute en couleurs et débordant de créativités. Le contexte délétère du pays a été relégué au second plan. Le bureau du carnaval de la mairie de Jacmel a tout mis en œuvre pour la réalisation de cette manifestation culturelle, élevée très récemment au rang de « Patrimoine Culturel Immatériel d’Haïti ».   Ni les incertitudes autour de la fin du mandat de Jovenel Moïse, ni les menaces de violences annoncées pour forcer le locataire du palais national à quitter le pouvoir le 7 février 2021, encore moins la Covid-19 n’ont p
Devrait-on faire appel au « Vodou » pour une solution à la crise haïtienne ?

Devrait-on faire appel au « Vodou » pour une solution à la crise haïtienne ?

Actualités, Culture
L'histoire de la Révolution haïtienne est marquée par la cérémonie du « Bois Caïman », organisée le 14 août 1791 par un groupe d'esclaves, dirigés par le prêtre Vodou, Duty Bookman. Ce congrès hautement religieux a fait appel aux croyances religieuses des esclaves, « le Vodou », pour les galvaniser, les inciter à prendre conscience de leur existence misérable et à vaincre le système esclavagiste. Cette cérémonie, reconnue dans l’histoire haïtienne comme l’épicentre de la révolution est sans appel ; l’une des plus grandes manifestations mystiques au cours de laquelle les « loas » se sont révélés d’une aide déterminante, prenant des corps pour monture, afin de montrer la voie de la liberté aux esclaves.      La cérémonie du « Bois Caïm
Carnaval National : les groupes retenus pour le défilé désormais connus

Carnaval National : les groupes retenus pour le défilé désormais connus

Actualités, Culture
C’est parti ! Le peuple haïtien aura droit à son Carnaval national cette année, malgré les turbulences qui ponctuent son quotidien, notamment à Port-au-Prince. Dans un communiqué publié ce lundi 1er février 2021, le Ministère de la Culture et de la Communication (MCC) a dévoilé le nom des groupes retenus pour le parcours de la plus grande manifestation culturelle du pays. Cette année, ce grand rendez-vous culturel haute en couleurs, qui toujours réunit toutes les catégories sociales, se tiendra à Port-de-Paix les 14, 15 et 16 février 2021. L’annonce a été faite par le président de la République, Jovenel Moïse, en décembre dernier, et les organisateurs du Carnaval national ont vite fait de se mettre au diapason. Avec pour thème « Ann kole zepòl pou Ayiti dekole », près d’une
Le Carnaval National, énième prisonnier de la crise sociopolitique

Le Carnaval National, énième prisonnier de la crise sociopolitique

Actualités, Culture
Considéré comme la plus grande fête populaire d’Haïti, le Carnaval national réunit habituellement un nombre important d’Haïtiens de catégories sociales différentes. Depuis 2019, les activités carnavalesques ont cessé d’avoir lieu dans certaines grandes villes ou sont perturbées dans d’autres zones où le poids des évènements politiques pèse beaucoup moins. Tandis que de nombreux groupes musicaux, artistes et artisans en tiraient énormément de profits, l’annulation des festivités pendant deux années consécutives crée un vide immense, un manque à gagner tant pour les acteurs de premier plan de cette fête populaire que pour les membres de la diaspora qui profitaient de cette période pour renouer avec leurs racines. Encore en 2021, l’incertitude continue de planer sur sa réalisation. L’
« Haïti, le Printemps de l’Art », une nouvelle offre culturelle !

« Haïti, le Printemps de l’Art », une nouvelle offre culturelle !

Culture
Un nouveau festival a vu le jour en Haïti en ce début d’année 2021 : « Haïti, le Printemps de l’Art ». C’est le journal ‘’ Le Nouvelliste ‘’, le plus ancien quotidien du pays, qui a lancé la première édition de ce festival d’Art contemporain, le 14 janvier dernier à la galerie ‘’Nader’’. Cette nouvelle initiative du média centenaire est une vitrine offerte aux artistes, artisans, vidéographes, photographes, graffeurs, et bien d’autres acteurs du secteur culturel, d’exposer leurs œuvres, pour mettre en relief leur capacité créatrice, et surtout pour valoriser la richesse et la diversité de l’Art en Haïti. Les deux figures de proue du Nouvelliste, Frantz Duval, rédacteur en chef du journal et Max Chauvet, directeur général, ont, dans leurs interventions