lundi, avril 19L'information d'un bout à l'autre

4 millions d’haïtiens touchés par l’insécurité alimentaire selon la CNSA

photo : WFP

Quatre millions de personnes sont menacées en Haïti par l’insécurité alimentaire aiguë et ont besoin d’aide urgente, selon un rapport publié par la Coordination nationale de la sécurité alimentaire (CNSA).

La crise sociopolitique récurrente à laquelle le pays est confronté depuis des lustres n’est pas sans conséquence sur la situation économique et alimentaire du pays. Pas moins de 4 millions de personnes sont actuellement sous la menace de l’insécurité alimentaire aiguë, selon ce qui ressort du dernier rapport du cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire publié par la CNSA

Selon ce document, les zones les plus touchées pour l’instant sont : le haut Nord-ouest, la Gonâve, le Sud-est, Cité Soleil et les zones côtières du Sud . Car dans ces zones, précisent les enquêteurs, une personne sur deux se retrouve dans l’insécurité alimentaire criante

Plusieurs facteurs peuvent engendrer cette situation d’après Integrated phase Classification (IPC). La détérioration du taux de change, la réduction des transferts de fonds, le passage de la pandémie du coronavirus qui a mis à genoux l’économie haïtienne pendant plusieurs mois de suite, les faibles récoltes agricoles en sont quelques facteurs clefs.

« Les zones les plus affectées méritent une attention particulière dans la mesure où les ménages en phase d’urgence de l’IPC ont subi une perte extrême de leurs avoirs relatifs aux moyens d’existences ce qui entraînera des déficits de consommation alimentaire importants à court terme et des taux de malnutrition aiguë très élevés », exhorte la Coordination nationale de la sécurité alimentaire (CNSA).

Et la Caravane de changement dans tout ça ?
Parmi les belles promesses faites par le président Jovenel Moïse figure la relance de l’agriculture nationale. Plus de trois ans après, ou en sommes-nous ? Quel est le résultat de la Caravane de changement ? À qui incombe la responsabilité de nourrir le peuple ?

À l’époque où la caravane de changement était au-devant de la scène, le pays comptait que 3,7 millions de personnes en situation d’insécurité alimentaire selon le rapport de CNSA) moins d’un an après, le pays compte 4 millions. Et la dégringolade continue.

Jodel Alcidor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *