lundi, avril 19L'information d'un bout à l'autre

Haïti – Economie: le taux d’inflation est de 23,4 % selon l’IHSI

Le nouveau taux d’inflation est de 23,4% selon un rapport publié récemment par l’Institut haïtien de statistique et d’informatique (IHSI), le plus élevé depuis 2004.

L’Institut haïtien de statistique et d’informatique (IHSI) a repris du service un an après, en publiant de nouvelles données relatives à la consommation de la population, lesquelles se lèvent à 23,4 %, un record depuis 16 selon l’économiste Enomy Germain.

Selon l’économiste, plusieurs causes peuvent expliquer cette situation délicate à laquelle l’économie haïtienne fait face notamment ces derniers mois. À en croire Me Germain, cette situation est le résultat d’un déséquilibre total entre la loi de l’offre et de la demande.

Le désordre qui existe sur le marché de change haïtien en est pour beaucoup dans cette descente aux enfers, explique l’économiste qui invite les dirigeants à prendre dans le plus bref délai des sérieuses mesures pour inverser la tendance.

Point n’est besoin d’être un professionnel de l’économie pour parler des conséquences néfastes de cette inflation qui ne cesse de grimper. Elle engendrera surement la baisse du pouvoir d’achat de la population et aussi une instabilité des prix, informe l’économiste, qui prévoit encore une fois des jours très sombres pour l’économie haïtienne

La pandémie Covid-19 a aggravé une économie haïtienne déjà mal en point. De mars à juillet, le coronavirus a mis à genoux quasiment toutes les activités notamment le secteur informel, pilier de l’économie haïtienne

Incompatibilités des chiffres

Les autorités ont pris à contre-pied les données publiées par l’IHSI. Selon eux, l’inflation est de 22, 6. Entre 23, 4, et 22, 6 quelle est la différence réellement ? Peu importe, le résultat considéré, on peut dire clairement que l’économie n’est pas à son meilleur moment. Bref, le pays va mal et même très mal.

Au vu de ce tableau très sombre que dessine l’Institut haïtien de statique et d’informatique (IHSI) dans son dernier rapport et aux prévisions alarmistes faites par des spécialistes de l’économie dont l’économiste Enomy Germain, on pourrait dire tout simplement que le lendemain du peuple haïtien sera beaucoup plus compliqué que prévu , particulièrement après la recrudescence des actes de violence perpétrés dans la capitale haïtienne ces derniers jours lesquels ayant engendré des pertes matérielles considérables.

Les professeurs, les élèves, les policiers sont depuis quelques jours sur le macadam pour faire passer leurs revendications. L’équipe au pouvoir semble dépasser. Mais, le président Jovenel Moïse, continue de réclamer le respect de son mandant sans bilan et sans contenu.

Jodel Alcidor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *