lundi, avril 19L'information d'un bout à l'autre

Économie

Troisième trimestre 2019-2020: le gouvernement Moïse/Jouthe dépense plus de 4 milliards de gourdes de plus que prévu

Troisième trimestre 2019-2020: le gouvernement Moïse/Jouthe dépense plus de 4 milliards de gourdes de plus que prévu

Économie, Politique
Jouthe et son gouvernement dépensent plus de 4 milliards que prévu pour la troisième trimestre de l'exercice fiscal 2019-2020, a révélé la banque de la République d'Haïti (BRH). Au delà des 30 milliards de gourdes disposées pour l’exercice en cours,  le gouvernement a dépensé 34 037,02 MG au 30 juin 2020 contre 28 759,00 MG au 31 mars 2020. La baisse des recettes et la progression des dépenses, ont suscité une augmentation des besoins de financement de l’État auprès de la Banque centrale », lit-on dans le document de politique monétaire de la BRH. Selon la note de politique monétaire publiée par la banque centrale ce lundi 27 juillet, les dépenses de l'État connaissent une belle progression par rapport à l'exercice précédant. Au cours du troisième trimestre 2019-2020, les taxe
La BRH, les maisons de transfert, les clients: une bataille qui ne promet rien de bon

La BRH, les maisons de transfert, les clients: une bataille qui ne promet rien de bon

Économie
Le dollar américain fait la une de l'actualité depuis quelques temps sur le territoire haïtien et cela devient compliqué de jour en. En effet le taux s’accroît considérablement, et l'arrêté présidentiel potant sur les maisons de transfert ne vient arranger. Ainsi, suite aux dispositions prises par le gouvernement, l'association "UNATHA" (Union Nationale des sous-agents de Transfert d'Haïti), a décidé de fermer, considérant que ces décisions ne jouent pas en leur faveur. En effet, la BRH, avec sa dernière décision de permettre que tous les transferts venus de l’étranger soient pris en gourde, à créé un vrai remue-ménage au sein de la population, qui pour la plupart, vit au crochet du secteur de la diaspora. En outre, les maisons de transferts à qui il leur est refusé le doll
La circulaire de la BRH qualifiée d’ »unilatérale » par UNATHA

La circulaire de la BRH qualifiée d’ »unilatérale » par UNATHA

Économie
L'Union Nationale des Sous Agents de Transfert d'Haïti ( UNATHA) rejette d'un revers de main la disposition prise par décret exigeant aux maisons de transfert de verser les monnaies dans la forme fixée par la Banque de la République d'Haiti (BRH) Le 16 juin dernier, dans l'intention d’atténuer la tension autour de la collision entre la gourde et le dollar, le gouvernement a publié un décret ayant pour effet la modification des transactions dans les maisons de transfert. L'UNATHA n'est pas d'accord et qualifie la circulaire d'"unilatérale" Pour le contrôle du dollar, la mayonnaise semble ne pas prendre. Au sujet des dernières dispositions prises par ce gouvernement, les réactions ne manquent pas. En effet, dans le décret modifiant celui de 1986, il est clairement décidé q
La limite de retrait est fixée à 2,000 dollars américain par client à la BNC

La limite de retrait est fixée à 2,000 dollars américain par client à la BNC

Économie, Société
Photo: Haiti 24 Après l’arrêté publié par la banque de la république d’Haïti (BRH) demandant à ce que les transferts venus de l’étranger soient revus en gourdes par le destinataire, la BNC lui emboîte le pas en prenant elle aussi des décisions en rapport au dollar américain. '' En vue d'une meilleure gestion du peu de liquidité USD disponible à la BNC et tenant compte de la rareté de dollars dans le cadre de la conjecture actuelle , la Direction du Réseau vous informe que la limite de retrait (Cache), par client est fixée à USD 2,000,00, à partir de ce lundi 22 juin 2020" peut-on lire dans une note publiée par la direction du réseau de la BNC ce lundi 22 juin 2020. Les responsables de la BNC, après avoir publié cette note ont demandé aux caissiers de bien vouloir partager cet
Haïti/économie: la BRH tente de rebaliser les maisons de transferts

Haïti/économie: la BRH tente de rebaliser les maisons de transferts

Économie
Par décret présidentiel paru en date du 16 Juin 2020, portant notamment sur les maisons de transfert; celles-ci sont convenues à verser l'argent des transferts dans la forme, la monnaie et le taux indiqué par la BRH. La Banque de la République d’Haïti (BRH) dit être capable de tout mettre dans l’ordre, soulignant que dans ce secteur d’activité, chaque acteur prend la liberté d’utiliser ses propres taux de change. Remords, griefs, insatisfactions, des qualificatifs imputés aux clients des maisons de transferts qui, selon plus d'un, déterminent les versements des transferts à leur bon gré. Conscient de cet état de fait, 24 heures après la promulgation du décret portant sur la révision des conditions de fonctionnement des maisons de transferts, inscrites dans le décret de Juillet 1989
Haïti,une économie encore plus fragilisée par la covid-19 : Etzer Emile explique

Haïti,une économie encore plus fragilisée par la covid-19 : Etzer Emile explique

Économie
Journal de la Diaspora:Professeur Etzer Émile, nous savons que vous avez réalisé au début du mois de mai une série de tournées dans la capitale, dont un reportage au marché de Delmas 33, où vous aviez voulu prendre le pouls de la population et voir comment les gens vivaient le confinement. Aujourd’hui, pourriez-vous décrire aux lecteurs du Journal La Diaspora la situation au pays, presque un mois plus tard ? À quel point le virus a-t-il affecté le pays économiquement ? Etzer Emile :Les conséquences sont catastrophiques. Au-delà de la maladie elle-même qui gagne du terrain et commence à tuer des gens, mais les impacts sur l’emploi et les conditions de vie sont considérables. La baisse des transferts de la diaspora coïncidé avec les pertes d’emplois au niveau local, et la hausse du c
Le transfert sera revu à la baisse cette année

Le transfert sera revu à la baisse cette année

Économie
Le montant du transfert d’argent venant de l’étranger sera en baisse cette année à cause du CoronaVirus : c’est ce qu’ont annoncé les économistes Jean Baden Dubois, Directeur de la BRH et Pierre Marie Boisson, membre du conseil administratif de la SogeXpress, lors de la première journée de la 10ème édition du sommet international de la finance, organisé par le groupe Croissance avec le support d’autres partenaires.  En effet, cette pandémie affecte grandement l’économie des pays et des familles. En Haïti, celle-ci repose en grande partie sur le transfert extérieur, qui représente 30,7% de notre Produit Intérieur Brut (PIB). Toutefois, ce virus vient changer la donne. Selon les prévisions du Fonds Monétaire International (FMI), ce montant risque de connaître une baisse