jeudi, juillet 7L'information d'un bout à l'autre

Opinions

Haïti : « Le laisser-faire face à l’écosystème peut nous conduire à une catastrophe sans appel »

Haïti : « Le laisser-faire face à l’écosystème peut nous conduire à une catastrophe sans appel »

Actualités, Opinions
Depuis fort longtemps, les citoyens dénoncent la destruction de la flore et de la faune face au regard indifférent et complice des autorités qui ne semblent pas se soucier de la vie des oiseaux, des arbres, des rivières, des océans… Nos dirigeants, passés et présents, ne mènent aucun combat en faveur de la biodiversité qui rend possible l’existence humaine. Et ce, malgré le fait qu’Haïti soit l’un des plus exposés aux dommages écologiques et environnementaux au monde. L’environnement ne pourra être préservé sans une mobilisation effective de chacun, en utilisant l’éducation et la connaissance pour modifier les comportements qui le mettent en danger. Malheureusement, les intérêts économiques de groupes puissants qui sont au-dessus des intérêts du pays prévalent. Et quand la vie sur
Gouvernance politique : Pourquoi la classe politique haïtienne doit se réinventer ?

Gouvernance politique : Pourquoi la classe politique haïtienne doit se réinventer ?

Actualités, Opinions
Pour le commun des mortels, la pratique de la politique en Haïti constitue un jeu de dupes, un terrain miné par des coups bas, la tromperie cynique, des jeux de ruse. Les acteurs politiques nourrissent une vieille perception de travailler au profit de leur chapelle. Ils n’aident pas à faire bouger les lignes. La majorité des réactions collectées en rapport à l’évolution du secteur politique en Haïti concourent vers un miroir lamentable et répugnant. Elles sont presqu’unanimes à résumer la classe politique haïtienne en une clique de mercenaires prêts à s’enrichir au détriment du collectif. Sans vision, sans idéal, sans référence idéologique, sans encrage populaire, certains agents politiques sont disposés à vendre leur âme au diable, à courber l’échine, dès qu’il est question de pos
Politique en Haïti : la méfiance à deux vitesses

Politique en Haïti : la méfiance à deux vitesses

Actualités, Opinions
Politiquement, la confusion n'a jamais été aussi intense dans le pays. Personne ne sait en qui avoir confiance. Chacun brandit les intérêts d'Haïti comme motif de ses actions en amont, pour révéler en avale son vrai plan. Entre les acteurs de la communauté internationale qui manœuvrent dans le sens de leurs intérêts en enchainant stratagème sur stratagème et les locaux qui tirent leur épingle du jeu au profit de leur clan, c'est le bordel absolu sur le plan politique. Ce qui donne lieu à des cas de tromperie et de trahison récurrents. uand cette dernière s'invite le doute n'est jamais loin et à son tour il amène la méfiance. Même si l'univers de la politique n'admet pas la confiance aveugle, mais un minimum de crédit est quand même nécessaire pour mettre en place un climat consensuel.
Scandale en République Dominicaine : l’heure de repenser la diplomatie haïtienne a sonné

Scandale en République Dominicaine : l’heure de repenser la diplomatie haïtienne a sonné

Actualités, Opinions
James Jacques, l’ex-consul d’Haïti à Santiago a fait la une des journaux en République dominicaine, à la suite d’un incident dans lequel il a été impliqué. Selon les informations dont nous disposons, cette anicroche s’est produite le vendredi 24 juin 2022 dans un restaurant de cette ville, où des agents de la Direction Générale des Migrations s’y étaient rendus suite à des plaintes pour trafic de passeports. Dans un premier temps, les informations faisaient état de l’arrestation de James Jacques par les agents migratoires. Le chef de la Migration dominicaine Enrique García a vite fait d’y apporter un démenti, déclarant au journal Diario Libre que « l’ancien diplomate est arrivé en essayant d’empêcher l’opération lors de laquelle 21 personnes avaient été arrêtées ». Pourqu
Incivisme cause principale de l’instabilité politique en Haïti

Incivisme cause principale de l’instabilité politique en Haïti

Actualités, Opinions
L’instabilité politique fait d’Haïti un terrain à déminer continuellement. Elle est le catalyseur ayant dicté les gifles les plus douloureuses données à l’orgueil national. Vue de l’intérieur, l’instabilité politique est un moyen d’ascension et d’enrichissement économique. Nombreux sont ceux qui réfléchissent aux stratégies pouvant provoquer l’instabilité politique qui saura faire d’eux « l’homme providentiel ». Vue de l’extérieur, elle est la planche de salut qui fraye la voie aux velléités de domination et de contrôle de nos amis occidentaux prêcheurs de vertus, de paix et de stabilité. L’instabilité politique en Haïti et l’État haïtien sont synchroniques. L’État haïtien, créé sur fonds de contradictions internes et externes, a toujours eu le plus grand mal à faire de la stabilité l
Haïti : Guérissons-nous de notre myopie politique !

Haïti : Guérissons-nous de notre myopie politique !

Actualités, Opinions
L'histoire d'Haïti regorge d'épisodes de révolte à la planification lacunaire. D'ailleurs, la lutte pour l'Indépendance en fait partie. Les acteurs d'alors n'avaient pas pu ou pas voulu voir plus loin que le bout de leur nez. Avec le recul sur les tenants et les aboutissants de la Révolution de 1804, il est évident que le réflexe immédiat était de se débarrasser des chaines, des fouets, de sortir des conditions de forçat. Au lendemain de l'Indépendance, les lacunes du plan ont rattrapé la jeune nation. A peine ont-ils eu le temps d'assumer leur liberté, une espèce de syndrome de la tour de Babel s'est emparé des Haïtiens et le chaos s'en est suivi. Depuis, les dirigeants reproduisent sempiternellement le même schéma défaillant quand ils doivent renverser un ordre établi, à des mome
Haïti Vs République Dominicaine : la migration, véritable pomme de discorde !

Haïti Vs République Dominicaine : la migration, véritable pomme de discorde !

Opinions
Le Neuvième Sommet des Amériques s’est achevé le vendredi 10 juin 2022 avec des résultats qui correspondent à une conception de réunion décrite à l’image et à la ressemblance des intérêts des États-Unis sans accords significatifs qui favorisent la proximité des pays de la région. Cette réunion n’avait d’autre but que de consolider le principe d’unilatéralité appliqué par Washington. L’exemple le plus flagrant c’est la question migratoire insérée dans la Déclaration de Los Angeles, approuvée lors de ce Sommet, mais qui n’a pas été signée par le Président dominicain Luis Abinader, pourtant endossée par le Premier ministre haïtien, Ariel Henry. Pourquoi le premier  n’a pas signé le document ? La crise haïtienne serait peut-être l’une des causes pouvant expliquer l’abstention ou l
Haïti : L’heure a sonné d’agir dans l’intérêt des enfants !

Haïti : L’heure a sonné d’agir dans l’intérêt des enfants !

Opinions
La situation des enfants des rues à Port-au-Prince peut résumer le degré de l’insouciance des autorités compétentes face au danger qui guette la société en ce qui concerne des cas de déviance sociale. Entretemps, l’Institut du Bien-être social et de recherches (IBESR) peine à remplir sa mission de prévention d’enfants inadaptés. Le 12 juin dernier, date marquant la Journée mondiale contre le travail des enfants, le sujet relevant du bien-être des enfants était revenu, de façon éphémère, dans les débats. Il n’existe pas de chiffres sur le nombre d’enfants engagés dans des activités condamnées par la loi, ou encore sanctionnées par des instruments légaux. Cependant, la réalité des mineurs qui survivent dans des conditions critiques interpelle. Dans les rues de Port-au-Prince, dans de
Haïti : L’urgence de mettre les criminels hors d’état de nuire

Haïti : L’urgence de mettre les criminels hors d’état de nuire

Actualités, Opinions
Face au défi éhonté que les criminels posent depuis un certain temps à l’autorité publique, il semble urgent d’imposer un état d’urgence provisoire pour lutter contre toutes les menaces à la paix et à la sécurité des citoyens, altérées par le banditisme rampant. Le Gouvernement d’Ariel Henry doit reprendre le contrôle de l’ordre dans les rues, comme le réclament des citoyens et organisations de la société civile, en appelant de tous leurs vœux au déploiement des forces armées pour accompagner la Police Nationale dans cette tâche ardue. Avec les niveaux de renseignement qui existent, nous supposons que les autorités disposent de cartes et d’informations sur les principales enclaves de criminels et de trafiquants de drogue, pour procéder à la destruction des nids de ces antisociaux.
Violences à Martissant : Avons-nous perdu la faculté de se révolter ?

Violences à Martissant : Avons-nous perdu la faculté de se révolter ?

Opinions
Le Premier ministre de facto Ariel Henry donne la garantie que le tronçon de route de Martissant amenant vers le Grand Sud sera dégagé et le contrôle sera repris par la Police Nationale d’Haïti (PNH). Une annonce dépourvue d’intérêt original, tenant compte des promesses déjà non tenues par ce pouvoir quant à la violence qui s’installe dans ce quartier de Port-au-Prince. Un an déjà depuis que la population du Grand Sud paie le lourd fardeau de l’insouciance des autorités du Gouvernement de facto. Des hommes armés dirigés par « Izo » et « Ti Lapli » imposent leur loi, tuent des passants, kidnappent des citoyens, détournent des camions dans une impunité totale. La liste des victimes des atrocités des bandits est indéfinie. Des enseignants, des infirmières, des étud