lundi, août 2L'information d'un bout à l'autre

Opinions

Pourquoi le « Système » ne se défend pas des accusations portées contre lui?

Pourquoi le « Système » ne se défend pas des accusations portées contre lui?

Actualités, Opinions
Durant une très large partie de son quinquennat, Jovenel Moïse a mis un point d'honneur à indexer le « Système » comme responsable de tout le malheur du pays. La tendance à la dénonciation du « Système » était archi-présente dans le discours du défunt chef d'Etat. Qu'il s'agisse d'une prise de parole planifiée ou improvisée, Jovenel Moïse trouvait toujours une façon de faire une digression qui lui permettait de jeter la pierre au « Système ». Quiconque doté d’un minimum de bon sens comprendrait à quel point « Nèg bannann nan » vivait dans la hantise de ce « Système ». Peu de temps avant son assassinat, il avait même mis le « Système » au défi de l'exiler, de l'emprisonner ou de le tuer. Pourquoi en avait-il fait un objet de fixation ? Quand il en parlait ses mots avaient toujours un a
Et si la coupe à la garçonne de Martine Moïse avait un sens caché?

Et si la coupe à la garçonne de Martine Moïse avait un sens caché?

Actualités, Opinions
L'ancienne première Dame de la République, Martine Moïse, est rentrée le samedi 17 juillet 2021 au pays après un séjour médical. L'opinion publique n'a jamais été aussi curieuse et aussi enthousiaste de voir Martine. Les raisons qui expliquent cette curiosité et cet enthousiasme sont multiples, suivant l’angle d’approche considéré. Mise à part sa façon un peu bizarre (mystiquement suspecte, selon les moins crédules) de saluer les dignitaires venus la rencontrer sur le tarmac, un fait a pu retenir l'attention de tout le monde : sa nouvelle coiffure. Dans le dernier cliché en date de Mme Moïse, on pouvait la voir alitée, le regard vide et le visage abattu, mais elle avait encore des cheveux. Surprise générale ! Elle les a donc fait couper, un fait qui est peut être innocent, m
L’après-Jovenel-Crise politique : surprenant revirement à 360 degrés de la communauté internationale

L’après-Jovenel-Crise politique : surprenant revirement à 360 degrés de la communauté internationale

Actualités, Opinions
En politique comme en diplomatie, les amitiés sont conjoncturelles. Elles se nouent le matin et se défont le soir. D’ailleurs, ne dit-on pas que les Etats n’ont pas d’amis, mais des intérêts. En effet, plus un Etat est faible, comme c’est le cas d’Haïti par exemple, moins la communauté internationale s’embarrasse de protocole quand il s’agit de lui asséner un coup de poing en pleine gueule, de le vouer aux gémonies. C’est exactement à ce scenario politico-diplomatique à l’allure pas très catholique qu’on assiste, suite à l’assassinat tragique du 58ème chef d’Etat haïtien, Jovenel Moïse. Le jour même de l’assassinat du président de la République, après que Claude Joseph, droit dans ses bottes, eut déclaré&nbs
Claude Joseph, Ariel Henry, Joseph Lambert, qui l’emportera au jeu de la chaise musicale ?

Claude Joseph, Ariel Henry, Joseph Lambert, qui l’emportera au jeu de la chaise musicale ?

Actualités, Opinions
Tout le monde s'accorde sur le fait que le Président de la République, Jovenel Moïse, est mort dans des circonstances floues ; un vide est donc créé au sommet de l'Etat. Seul Dieu et les marionnettistes de l'Occident pourraient avoir une idée du temps que va durer cette vacance. Pendant ce temps, le pays en souffre jusqu'au tréfonds de son âme. C'est une double peine pour la démocratie haïtienne qui essaie, d'une part, de se remettre du traumatisme lié à l'assassinat du Chef de l’Etat, de l'autre, vivre le vide qui s'est installé subséquemment, par extension tout le trouble que ce dernier charrie. Pas possible dans le cas d'Haïti de singer la France qui, du temps de la monarchie, remplaçait dans l'heure le souverain mort. « Le Roi est mort, vive le Roi ! », un slogan
Assassinat de Jovenel Moïse : du tragique au réveil collectif impératif

Assassinat de Jovenel Moïse : du tragique au réveil collectif impératif

Actualités, Opinions
La mort du Président de la République, Jovenel Moïse, est loin d’être une bonne nouvelle dont il y a lieu de se réjouir. Même l’opposant le plus farouche au régime PHTK, pourvu qu’il soit toujours doté de son humanité, ne peut dire le contraire. Le caractère tragique de la disparition du Chef de l’Etat, son aspect sacrificiel, considération faite des images du cadavre présidentiel qui circulent sur les réseaux sociaux, suscitent la pitié de tous ceux pour qui le concept « humain » a encore un sens et de la substance. En attendant que la justice dise son mot, si jamais elle le dira, Haïti ne doit pas fermer les yeux sur ses grands défis, anciens et nouveaux. La mort du 58ème occupant du Palais national n’entraine pas la fin de nos problèmes, loin s’en faut. Dans l’état
L’imbroglio de la gouvernance haïtienne par l’assassinat de Jovenel Moïse : quelle solution ?

L’imbroglio de la gouvernance haïtienne par l’assassinat de Jovenel Moïse : quelle solution ?

Actualités, Opinions
L’imbroglio de la gouvernance haïtienne par l’assassinat de Jovenel Moïse : quelle solution ? 1.D’emblée, il manquerait de probité de prétendre que l’assassinat infâme de Jovenel Moïse impliquerait une solution constitutionnelle en raison de la fin du mandat de ce dernier depuis le 7 février 2021. 2.En revanche, il convient de concéder que la fonction de président de la République était occupée de fait par Jovenel Moïse depuis le 8 février 2021.De ce fait, son assassinat occasionne effectivement un « vide institutionnel », qui doit être comblé dans le cadre de la continuité de l’État. 3.La solution à cette situation d’exception devrait s’analyser autour de trois angles factuels et juridiques : la légitimité de fait d’Ariel Henry, la perte de qualité de Joseph Lambert et l
Assassinat d’un Chef d’État : Haïti encore une fois tristement célèbre

Assassinat d’un Chef d’État : Haïti encore une fois tristement célèbre

Actualités, Opinions
Avec l'assassinat de Jovenel Moïse comme président de la République en fonction, Haïti vient de s'emberlifiquoter de plusieurs coudées dans la catégorie du tristement célèbre. Même si ce n'est pas la première fois que ce genre d’évènement se produit dans le monde, mais dans ce contexte précis marqué par l'insecurité, cet acte prouve encore une fois que les médias internationaux n'exagéraient en rien lorsqu'ils décrivaient la crise sociopolitique haïtienne comme aigüe, généralisée et insoluble. Et que cela n'avait rien d'alarmiste et de paranoïaque quand les puissances occidentales sortaient des "Travel warnings" en cascade pour dissuader leurs ressortissants respectifs de se rendre en Haïti tant le phénomène d'insecurité y est incontrolable. Cet évènement place Haïti, de manièr
Diminution des cas d’enlèvement Vs multiplication des conflits armés : le mal change de visage

Diminution des cas d’enlèvement Vs multiplication des conflits armés : le mal change de visage

Opinions
Aucun rapport officiel n'a été publié pour faire état d'une baisse des cas de kidnapping dans le pays, mais dans les faits l'opinion publique peut en faire le constat. Même dans les communications de bouche à oreille, il y a beaucoup moins d'échanges relatifs à des enlèvements perpétrés par ci et par là sur telle personne ou telle autre. Peut-être que les organes traditionnels qui font du monitoring sur le phénomène d'insécurité sont trop occupés à compter les morts dans les différents conflits armés entre gangs pour rapporter la baisse du kidnapping, ou ils ne veulent pas que l'équipe au pouvoir s'en approprie le mérite. En même temps, il ne serait très exact non plus d'attribuer le constat de cette apparente diminution des rapts aux efforts de l'administration en place, du moins pas
Produits pétroliers : des raretés sporadiques pour des conséquences permanentes

Produits pétroliers : des raretés sporadiques pour des conséquences permanentes

Opinions
La rareté des produits pétroliers en Haïti est loin d'être un fait nouveau. D'ailleurs, on en a déjà connu au moins trois (3) épisodes de pénurie rien que pendant les cinq (5) premiers mois de l'année 2021. Il ne serait pas faux de dire que la population a même développé, par Dieu sait quel moyen, des aptitudes permettant d'interpréter les signes présageant ce phénomène de rareté des produits pétroliers. Cependant, toutes les causes de rareté ne sont pas de même nature. Certaines fois, la rareté est due au fait que l'Etat, pour une raison donnée, tarde à placer une commande ; d'autres fois elle est provoquée, concoctée par un secteur dans un dessein inexpliqué. Quand c'est le second cas, le gouvernement ne perd pas de temps pour jouer les Ponce Pilate devant la population, en sor
En voie de somalisation, Haïti n’est pourtant pas foutue !

En voie de somalisation, Haïti n’est pourtant pas foutue !

Actualités, Opinions
L’heure est grave. Haïti est devenue la ‘’Crise’’ de la région caribéenne. Consciemment ou inconsciemment, certaines personnes, pour des motifs qu’on ignore jusqu’ici, s’arrangent quotidiennement pour donner raison à l’ancien Président des Etats-Unis, Donald Trump, en tentant de transformer la première République Noire en Shithole. En voie de grande prolifération à travers le territoire national, les gangs armés semblent être en pleine compétition avec la Covid-19 et sont déterminés à faire plus de morts. Il n’y a plus de vie dans les quartiers populaires, âmes de la Culture haïtienne. Qui pis est, l’Etat est en vacances, personne ne connaît la date de son retour de congé. C’est la chienlit ! Entretemps, la diaspora haïtienne retient son souffle, en attendant la programmat