samedi, février 27L'information d'un bout à l'autre

Opinions

Pouvoir en place Vs Opposition : Et Haïti dans tout cela?

Pouvoir en place Vs Opposition : Et Haïti dans tout cela?

Actualités, Opinions
Avec une économie au bord de l’effondrement (-1,4% de croissance du PIB en 2020), une monnaie nationale en chute libre (73,08 gourdes pour un dollar US), avec 58,9% de sa population vivant dans la pauvreté et 23,8%  dans l’extrême pauvreté, Haïti a plus que jamais besoin de « Paix ». « Paix » pour se remettre sur les rails du développement durable ; « Paix » pour reprendre sa place dans la grande marche de l’Histoire. Mais paradoxalement, 217 ans après l’Indépendance, 35 ans après le grand virage vers la démocratie, des fils et filles de cette Patrie en mal de stabilité ne lui administrent que « Chaos », en permanence. Nos titanesques efforts dans le mal sont d’autant plus inimaginables qu’ils dépassent l’entendement. A force de s’enliser dans des crises répétées, Haïti est deven
Opposants ou « spécialistes en coup de théâtre » ?

Opposants ou « spécialistes en coup de théâtre » ?

Actualités, Opinions
L’histoire d’Haïti, dans son essence même, donne la preuve irréfragable du pouvoir libérateur et fécondateur de l’« Union ». Nul n’est censé ignorer que la Première République noire est le fruit de l’union des Noirs et des Mulâtres qui, à un moment de leur  histoire, avaient compris la nécessité de fédérer leurs énergies pour bouleverser l’ordre du monde. Paradoxalement, au regard des agissements politiques des oppositions disparates, le commun des mortels arrive à la conclusion que ‘’l’histoire nous apprend que, très souvent, nous n’apprenons rien de l’histoire’’. C’est un fait ! Ces politiciens haïtiens qui ont fait de « l’Opposition » une espèce de sport national ne tirent jamais aucune leçon de l’histoire, de leur histoire. Une fois de plus, au
La confrontation n’est pas la solution, seul le dialogue peut tirer Haïti du chaos

La confrontation n’est pas la solution, seul le dialogue peut tirer Haïti du chaos

Actualités, Opinions
J’avais 8 ans le 7 février 1986. Aujourd’hui, 34 ans après le renversement du Président Jean-Claude Duvalier, rien n’a changé. Les partis politiques n’ont toujours pas fait montre d’ouverture et de disponibilité d’esprit pour un vrai dialogue national en vue de freiner l’instabilité chronique qui mine le pays. Dans toute démocratie moderne, les partis politiques constituent des éléments clés, des piliers et servent l’intérêt général. En Haïti, leur indifférence vis-à-vis de la chose publique a créé un vide politique devenu nocif pour le développement et pour la restructuration de la société haïtienne. D’où, les citoyens qu’ils se devaient d’éclairer se trouvent sans repères. Il sera donc impossible de parvenir à une solution sans un dialogue franc et inclusif. Durant ces tre
Il nous faudra un plan pour gagner

Il nous faudra un plan pour gagner

Opinions
Depuis la chute de la dictature des Duvalier , Haiti expérimente la démocratie pour s'adapter aux conditions nouvelles. Mais on ne parvient pas à mettre en place les institutions nécessaires au bon fonctionnement du pays , avec l'espoir de créer le climat de stabilité politique dont il a tant besoin. On se chamaille tout le temps , pour des prunes. N'est-il pas venu le moment de questionner notre raison d'être comme peuple ? Que voulons-nous , au juste ? Sommes-nous des extraterrestres ou avons-nous les pieds sur terre ? Ces petites questions auraient pu nous aider à nous situer dans la carte du monde. Au niveau des autres pays , on parle de grands projets d'infrastructures, de grandes réalisations économiques et technologiques , nous autres , nous restons dans la logique de notre fie
L’instauration de la République « I3 » (Illégalité, Illégitimité et Insécurité)

L’instauration de la République « I3 » (Illégalité, Illégitimité et Insécurité)

Opinions
Notre chère république, deux cent seize années après son indépendance a connu de nombreuses transformations, les unes les plus profondes que les autres à un point tel, qu’elle est devenue méconnaissable, car certains changements ont touché, non pas la forme, mais le fin fond de la première république noire indépendante. Étymologiquement le mot république vient du latin res (chose) et de publica (public). Il renvoie donc à la chose publique, au bien commun. Cette forme d’organisation politique a pris naissance dans un contexte révolutionnaire pour mettre l’accent sur l’intérêt général, éviter l’absolutisme et le fait d’un simple citoyen d’accaparer le pouvoir pour en faire ce que bon lui semble. Ses origines nous amènent d’abord au 6e siècle à Rome et plus tard au 18e siècle en