mercredi, janvier 26L'information d'un bout à l'autre

Quand Duckens Nazon vole au secours des sans-abris

Combien de familles pauvres, sans ressources, victimes du tremblement de terre du 14 août dernier, se retrouvent sans un toit et obligées de vivre dans la rue? A cause des catastrophes naturelles et/ou anthropiques, la crise du logement s’accentue de plus en plus dans ce pays qui n’arrive pas à renaître de ses cendres. Pour apporter sa pierre à la « reconstruction stagnante » d’Haïti, la star de la sélection haïtienne de football, Duckens Nazon, a annoncé sur les réseaux sociaux que sa fondation, Human Ayiti, en collaboration avec Seed Charity, va construire une vingtaine de logements au bénéfice des familles victimes du séisme du 14 août dernier. Ce plan est soutenu par une kyrielle de grandes personnalités d’horizons divers. Entre autres, Nabil Fekir, Nicolas Anelka, Mario Lemina, Odsonne Edouard…

« J’ai le plaisir de vous annoncer notre nouveau projet en collaboration avec Seed Charity. Notre objectif : la construction rapide de 20 ‘’starter homes’’ aux normes parasismiques pour reloger de nombreuses familles. Une situation d’urgence pour mon peuple qui a souffert, qui continue de souffrir et qui traverse actuellement la saison des fortes pluies sans toit…», a déclaré le joueur haïtien, précisant que Seed Charity a lancé le projet de financement estimé à 60 000€ sur son site. En parallèle, Human Ayiti se charge du projet de reconstruction sur place.

Au cours des dernières années, Haïti a vécu plusieurs catastrophes naturelles et des phénomènes météorologiques extrêmes qui ont dévasté l’île. L’objectif de ce projet ambitieux de Duckens Nazon est surtout de construire des maisons résistantes aux catastrophes naturelles afin de créer un environnement sûr et un avenir durable pour les plus vulnérables, principaux bénéficiaires de ces infrastructures.

Duckens Nazon, considéré comme le Chouchou des fans du ballon rond en Haïti, se montre toujours très proche du peuple haïtien. D’ailleurs dans ses publications sur les réseaux sociaux, il ne cesse de sympathiser avec son pays qui, depuis quelques temps, est plongé dans une crise sans précédent. Si la situation chaotique que vit Haïti ne préoccupe pas les politiques, il existe d’autres personnalités qui se montrent très préoccupées. La vente aux enchères de Presnel Kimpembe ainsi que la construction de logements annoncée par Duckens Nazon, constituent deux beaux exemples de solidarité haïtienne envers la première République noire.

Jean Kenson Carriès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *