samedi, septembre 18L'information d'un bout à l'autre

Six Athlètes représentent Haïti aux Jeux Olympiques de Tokyo 2021

En proie au chaos, Haïti figure la tête haute parmi les 206 pays présents aux JO de Tokyo 2021. Au sein de la délégation haïtienne, ils sont 6 athlètes venant de cinq fédérations à défendre le bicolore et essayer de ramener une médaille du Japon. Pourquoi pas, des médailles ! Sabiana Anestor (Judo) 52 kg, Mulern Jean (Athlétisme) 100m haies, Darrell Valsaint (Boxe) 75 kg, Laurene Lee (Taekwondo), Emile Grand-Pierre et Davidson Vincent (Natation) en 100 m brasses. La délégation haïtienne est aussi composée de 5 entraineurs, 1 médecin, 1 chef de mission, 1 attaché de presse et 1 attaché olympique.

C’est la judoka Sabiana Anestor qui a été désignée porte-drapeau de la délégation haïtienne à la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques, ce vendredi 23 juillet. Par ailleurs, le 25 juillet à Tokyo (Japon), trois athlètes haïtiens rentreront en lice. Ce seront entre autres, Sabiana Anestor (Judo) qui sera au rendez-vous en 16e de finale sur le tapis numéro 1 dans la catégorie 52 kg. Darrell Valsaint Jr (Boxe) foulera le ring de l’Arena de Kokugikan en 16e de finale  et Émilie Faith Grand-Pierre (Natation) débutera ces JO dans la catégorie 100 mètres/ brasse au Centre Aquatique de Tokyo. De leur côté, Davidson Vincent (natation) et Mulern Jean (Athlétisme) débuteront les JO de Tokyo respectivement les 29 et 31 juillet. Le premier cité cherchera à tirer son épingle du jeu dans la catégorie 100 mètres/papillon, au Centre Aquatique de Tokyo, tandis que le second débutera les épreuves du 100 mètres/haies au premier tour, le 31 juillet avec la seule mission de se qualifier pour les ½ finales et la finale.

Enfin, cette année 339 épreuves vont avoir lieu pour des médailles d’or, d’argent et de bronze. Près de 11 000 athlètes sont présents pour cette XXXIIe olympiade de l’ère moderne. Le pays le plus représenté demeure les Etats-Unis qui comptent 618 sportifs pour ces jeux. Toutefois, avec ses 6 représentants Haïti fera flotter son drapeau parmi les 205 autres nations. C’est pour la première fois dans l’histoire moderne que les Jeux Olympiques d’été se déroulent dans une année impaire. La faute à l’épidémie de Covid-19 qui avait obligé, en 2020, les organisateurs à reporter les compétitions. Malgré les difficultés rencontrées dans l’organisation, les sportifs sont motivés à l’idée de passionner la planète toute entière.

Jean Kenson Carriès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *