samedi, décembre 10L'information d'un bout à l'autre

Politique

La fête de l’Indépendance, le carnaval 2023 : les défis les plus proches qui attendent Ariel Henry

La fête de l’Indépendance, le carnaval 2023 : les défis les plus proches qui attendent Ariel Henry

Actualités, Politique, Société
La prestation de serment du nouveau Président de la Cour de Cassation, le juge Jean Joseph Lebrun, et le contexte de la 22ème édition de la Coupe du Monde de football au Qatar augurent un ciel sans nuage pour le Premier ministre de facto, Ariel Henry. Cependant, il pourrait être rattrapé par des troubles sociopolitiques durant les fêtes de fin d’année et lors des festivités carnavalesques de 2023. Le spectre des éditions du carnaval national boycottées, annulées ou censurées doit encore hanter l’esprit des membres du gouvernement de facto à l’approche de la version 2023 des festivités à tenir dans moins de 4 mois. À Port-au-Prince, à cause de la pandémie de Covid-19, l’organisation du carnaval national a été mise à rude épreuve en raison de la récupération politique faite de l’évèneme
Sanctions internationales : les politiciens haïtiens marchent-ils sur des œufs ?

Sanctions internationales : les politiciens haïtiens marchent-ils sur des œufs ?

Actualités, Politique
Derrière les sanctions internationales imposées par les États-Unis et le Canada contre des anciens fonctionnaires, ancien Président, ex-Premier ministre, anciens sénateurs, sénateurs en fonction et hauts cadres de l’État haïtien, certains observateurs y voient une menace de réduire des acteurs politiques au silence et de mettre fin au système de chantage qui gangrène le secteur politique. S’agit-il d’une menace voilée de certains pays amis d’Haïti de punir des leaders politiques et économiques ou une volonté manifeste de résoudre la crise sociopolitique qui fragilise l’avenir du p
Banditisme : les sanctions onusiennes, une gifle pour la justice haïtienne ?

Banditisme : les sanctions onusiennes, une gifle pour la justice haïtienne ?

Actualités, Politique
Le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies (ONU) prétend sanctionner des chefs des gangs armés et leurs commanditaires qui alimentent et instaurent la violence et les crimes en Haïti. Quid de l’implication de la justice haïtienne dans le pourrissement de la situation et l’identification des coupables ? Le porte-parole de la coalition criminelle de « G-9 an Fanmi », l’ancien policier Jimmy « Barbecue » Chérizier a souvent clamé haut et fort ne détenir aucun document bancaire, aucun patrimoine
Eric Jean-Baptiste : un Patriote ne meurt jamais !

Eric Jean-Baptiste : un Patriote ne meurt jamais !

Actualités, Politique
Patriotisme : voilà le mot, disons mieux, la Valeur, qui à la fois authentifiait et confirmait cet homme que des malfrats, sans foi ni loi, ont assassiné dans la nuit du vendredi 28 au samedi 29 octobre 2022. Eric Jean-Baptiste n’était pas un patriote d’occasion. C’était un homme politique modéré, un homme de conviction dont le patriotisme ne s’était jamais démenti, malgré les différentes luttes politiques dans lesquelles il s’était engagé et qui, essentiellement, requérait de lui des changements superficiels de positions. Qui ne se rappelle pas son combat acharné en faveur des milliers de victimes du choléra, ce virus importé en Haïti par des agents népalais de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation d’Haïti (MINUSTAH) ? Et, jusqu’à sa mort, Eric Jean-Baptiste, s’appo
Haïti : « Plus terrible qu’une attaque armée est le silence des Ministres… »

Haïti : « Plus terrible qu’une attaque armée est le silence des Ministres… »

Actualités, Politique
Alors que le pays n’a pas encore fini de pleurer la mort subite et tragique de Mikaben, des hommes armés sans foi ni loi, sans feu ni lieu, ont tenté d’ôter la vie au journaliste du journal Le Nouvelliste et de Magik9, Roberson Alphonse. Ils ont voulu assassiner une Voix, une Conviction, un Engagement, une Sommité... Ils ont voulu fermer une « belle gueule » qui, à l’évidence, les dérange, pour faire plus de places sur la bande FM et sur les réseaux socionumériques au « Tout voum se do » qui les arrange, au « Pete chawa » qui plonge le pays tout entier dans l’« Oubli d’être ». Oui, ils ont voulu déconstruire un Journaliste digne du nom, pour empêcher d’autres, journalistes en exercice ou aspirants journalistes, de se construire à la lumière d’un parf
Insécurité en Haïti : la communauté internationale joue aux pompiers pyromanes

Insécurité en Haïti : la communauté internationale joue aux pompiers pyromanes

Actualités, Politique, Société
Comment les armes de guerre et munitions ont-elles pu réussir à traverser les frontières des États-Unis d’Amérique et de la République Dominicaine pour venir renforcer les gangs en Haïti ? Un questionnement comme tant d’autres lancinants, considéré comme l’arbre qui cache la forêt dans la réalité sécuritaire navrante que vit le pays depuis des lustres. Les dernières saisies d’armes automatiques et de munitions effectuées par les autorités douanières à La Saline, à Port-de-Paix, au Cap-Haïtien ne représentent que la partie émergée de l’iceberg. À observer le déploiement des bandits armés à Port-au-Prince, les démonstrations proposées par les caïds « Izo », « Ti Lapli », « Lanmò san jou », la République peut s’en vouloir et se demander si l’on n’est
En quoi un pays « sous contrôle » a-t-il besoin d’être aidé par l’International ?

En quoi un pays « sous contrôle » a-t-il besoin d’être aidé par l’International ?

Actualités, Politique
On peut toujours inventer des histoires, mais il est impossible de faire mentir la réalité, surtout quand celle-ci est cruelle et touche l’homme dans sa dignité. Pourtant, le mensonge doublé d’un cynisme étant situé très haut dans l’échelle de « valeurs » du Gouvernement d’Ariel Henry qu’il essaie toujours, vainement, de faire croire tant au peuple haïtien qu’à la communauté internationale que tout va pour le mieux dans cette Haïti qui semble rivaliser avec l’enfer. Après que son Ministre des Affaires Etrangères, Jean Victor Généus, eut déclaré, à la tribune de l’ONU, que « tout est globalement sous contrôle », aujourd’hui le Chef du gouvernement appelle, de manière à peine voilée, à l’occupation étrangère. C’est le comble de la contradiction ! En effet, la
Le Parti « Konfyans » met sur la table sa « proposition de sortie de crise »

Le Parti « Konfyans » met sur la table sa « proposition de sortie de crise »

Actualités, Politique
Après avoir dressé un état des lieux de la situation sociopolitique du pays, le parti politique « Konfyans » formule une proposition de sortie de crise axée sur la mise en place d'un nouveau Gouvernement qui aura pour mission de rétablir la paix et la sécurité, d'organiser des élections dans moins de 12 mois, de renforcer la Police Nationale d'Haïti (PNH) entre autres. Un Comité Transitoire de Gouvernance de 12 membres devra également jouer un rôle important dans la nouvelle équipe. Le parti politique « Konfyans » souligne qu'une année après la mort du Président de la République Jovenel Moïse, les conditions politiques, sociales, économiques et sécuritaires du pays ne s'améliorent pas. Dans une note acheminée à la rédaction du Journal la Diaspora, le directoire du parti dit constat
« Bwa kale », « Sòlèy la monte », « Nou pral fè makèt », des slogans pour pimenter la mobilisation populaire

« Bwa kale », « Sòlèy la monte », « Nou pral fè makèt », des slogans pour pimenter la mobilisation populaire

Actualités, Politique
Déceler de manière littérale le sens et le message cachés derrière chaque slogan revient à trouver une aiguille dans une botte de foin. En Haïti, en temps de mobilisation, les esprits sont au rendez-vous pour imaginer des slogans susceptibles d’alimenter les revendications populaires et pimenter la rue. Il est difficile de s’en passer des slogans qui inondent les rues, ces derniers mois. À Port-au-Prince, les thèmes populaires dont « solèy la monte », « al fè makèt » sont loin de faire leur temps. À Delmas, rares sont des manifestants à ne pas signaler le slogan « nou pral fè makèt » pour exprimer un mot d’ordre plus ou moins voilé d’un groupe d’individus en opposition avec le statu quo, prenant pour cible une catégorie sociale. « Bwa kale&nb
Haiti-Crise : Le réveil timide de la communauté internationale

Haiti-Crise : Le réveil timide de la communauté internationale

Actualités, Politique, Société
Dans l'état actuel des choses, il semblerait que la communauté internationale s’est réveillée de sa très longue léthargie face à la crise en Haïti. Ce réveil pourrait s'expliquer par la vague de violences, de criminalités, et l'hégémonie des gangs qui contrôlent une bonne partie du territoire national. Le Conseil de sécurité des Nations Unies, convoqué par la Chine, a convenu de préparer d'urgence un ensemble de mesures qui incluraient des sanctions, pour faire face au grave déferlement de violences que les gangs armés ont provoqué dans le pays. Cette fois, c'est le Gouvernement chinois qui a demandé de traiter la question haïtienne au plus haut niveau de l'ONU, alors que les États-Unis et le Mexique ont annoncé qu'ils préparaient un projet de résolution